Accueil » Articles » Matériel » Carte graphique

Test nVIDIA GeForce GTX Titan, titanesque ou Titanic?

Par Vincent le 13/03/2013 à 10:40
Tags :Matériel, Carte graphique
Constructeur(s) :nVIDIA



Beaucoup pensent que 2013 sera l'année des consoles, mais pour nVIDIA, 2013 servira avant tout à remettre les pendules à l'heure et à prouver le savoir faire de la marque en terme de performances graphiques. PS4 et Xbox 720 ? Même pas peur, sur PC on peut déjà faire mieux et bientôt il sera même possible d'en profiter directement dans toutes les pièces de la maison grâce à la console Project Shield. Cependant nVIDIA ne le cache pas, sa nouvelle GeForce GTX Titan est un produit à part, un produit très haut de gamme qui vise les joueurs les plus exigeants, mais aussi une élite prête à investir dans une seule carte graphique le montant d'un PC complet. La GTX Titan n'est donc pas vraiment destinée à toutes les bourses, mais pour le caméléon elle devrait au moins mettre tout le monde d'accord sur les performances et montrer que le PC met d'ores et déjà une raclée aux consoles next gen. Pari réussi ? C'est ce que nous allons découvrir ensemble dans ce test.


Rien ne se perd, tout se transforme ...



Avec sa nouvelle carte graphique, nVIDIA ne nous propose pas de nouvelle architecture, mais reprend ce bon vieux Kepler qui avait été lancé avec la GeForce GTX 680. Seulement cette fois, point de GK104, mais un GK110 bien plus costaud jusque là réservé aux cartes graphiques professionnelles de type Tesla ou Quadro. L'architecture et les fonctionnalités sont donc les mêmes, mais forcément, sur un GK110 on retrouve beaucoup plus d'unités de traitement que sur le GK104 des GTX 680 qui se "limitait" à 1536 Cuda cores alors que le GK110 de Titan en comprend 2688 répartis sur 14 SMX (contre 15 SMX pour le GK110 des pros). En sus, le bus mémoire passe à 384 bits et la carte qui est, rappelons le, une carte mono GPU est livrée avec la bagatelle de 6 Go de mémoire GDDR5. Des caractéristiques clairement impressionnantes pour une carte graphique grand public qui comprend tout de même plus de 7 milliards de transistors et offre par exemple une bande passante mémoire de 269 Go/s. Oui, ça calme.

Titan est sinon toujours gravé en 28 nm, dispose de 224 unités de textures et de 48 ROPs. Les cartes sont (pour l'instant ?) exclusivement fabriquées par nVIDIA qui permet uniquement à ses partenaires d'y apposer leurs logos. Toutes les Titan que vous pourrez donc retrouver sur le marché seront les mêmes, à savoir des cartes double slot un peu plus longues qu'une GTX 680 qui disposent d'un GPU qui mouline à 837 MHz ( turbo fixé à 876 MHz) et de 6Go de GDDR5 cadencée à 1502 MHz.

nVIDIA GeForce GTX Titan


Physiquement, la GeForce GTX Titan est un petit bijou à la finition exemplaire. Tout dessus n'est que perfection et raffinement avec un carénage en alu sur lequel est intégrée une petite baie transparente au travers de laquelle on peut voir les ailettes du dissipateur. Sur la tranche, on retrouve le logo GeForce GTX déjà présent sur les GTX 680, deux ports SLI et deux prises d'alimentation PCI Express 6 broches, alors qu'à l'arrière le braquet comprend deux sorties DVI-DL, une sortie DisplayPort et un port HDMI.

nVIDIA GeForce GTX Titan


GPU Boost revisité



Inauguré avec les GTX 680, GPU Boost était une façon pour nVIDIA de contrôler le dégagement calorifique, mais aussi la consommation de sa carte graphique. La GTX 680 pouvait ainsi s'overclocker toute seule comme une grande, mais si et seulement si sa consommation restait limitée à un seuil imposé par le fabricant. Résultat, un accueil plutôt mitigé de GPU Boost puisqu'en fonction des séries, une GTX 680 X pouvait tenir des fréquences plus ou moins importantes qu'une GTX 680 Y. Avec GPU Boost 2.0, nVIDIA peaufine un peu le mode de fonctionnement de sa technologie.

Terminé le TDP imposé, cette fois c'est une température maximale de 80° qui limitera le GPU. La carte peut donc toujours s'overclocker, il est toujours possible de jouer sur les tensions via des utilitaires tiers pour aller encore plus haut, mais dès que les 80° seront atteints, bye bye l'overclocking. Cette mesure permet au fabricant d'assurer une meilleure durée de vie à sa carte, mais aussi d'empêcher une chauffe excessive. Une idée intéressante pour les non initiés à l'overclocking, mais contraignante pour les overclockeurs avertis. Heureusement, il est possible d'outrepasser les limitations en passant par un utilitaire tiers comme eVGA Precision grâce auquel on peut aller au delà des 80°C, mais aussi augmenter les tensions et même dépasser le TDP prévu initialement par le caméléon.

nVIDIA GeForce GTX Titan


La Titan n'est pas resté suffisamment longtemps au labo pour effectuer des tests avancés en OC, mais en faisant tomber la limitation des 80° et en faisant grimper un peu la tension, notre carte a dépassé les 1000 MHz en fréquence GPU Boost. Une belle amélioration par rapport aux 876 MHz du GPU Boost d'origine.


Ton écran tu overclockeras ?



Pour nVIDIA, la majorité des joueurs active la synchronisation verticale dans les jeux pour supprimer les cassures au niveau de l'image. En faisant de la sorte, on cale la framerate du jeu à la fréquence de l'écran, mais on limite peut être les fps dans les jeux où la carte graphique permettra de dépasser les 60 fps (les majorité des écrans fonctionnant en 60 Hz). L'idée du caméléon est donc de permettre d'overclocker son écran en allant au delà des 60 Hz. Comme pour virer les limitations GPU Boost, il faudra par contre passer par un outil tiers pour overclocker la vsync ...

nVIDIA GeForce GTX Titan





Le blabla des lecteurs

Anonyme à 11:21 le 13/03/2013
Super Test pour une carte qui malheureusement ne sert pas vraiment à grand chose pour le moment mais qui fait office de Rolls dans la forêt immense des GPU .
david971 à 11:23 le 13/03/2013
Anonyme 11:21 like !
Bill à 12:58 le 13/03/2013
Titanique ?

Titanic plutôt, non ? A moins d'un effet de style volontaire....
Vincent à 13:04 le 13/03/2013
Ouh pinaiz la belle bourde
Anonyme à 13:06 le 13/03/2013
une tres belle carte mais qui sert a rien car il y pas de jeux aussi gourmand pour l utilisé a sa pleine capacité .a part avoir une rools dans sa tour
Anonyme à 19:58 le 13/03/2013
piouuuuuu !!!! m'ouai ... il me parait loin le temps de ma Matrox Mystique couplée à une 3DFX ... et le CD de démo de PCTeam ...et pourtant quel bonheur d'avoir connu cette époque Jolaloose
Vincent à 20:19 le 13/03/2013
Tout pareil, nostalgique de la première vraie config montée par mes soins, K6-II + Voodoo 3 3000
Anonyme à 21:57 le 13/03/2013
Comme la série Extreme Edition chez Intel, the cream of the crop !
Anonyme à 18:57 le 17/03/2013
les ecrans ne suivent pas les jeux non plus et tout est fait pour que les consoles nouvelle generation profitent du systeme avant les pc c est navrant
Anonyme à 15:04 le 08/11/2013
UGG will be a new legendary brand snow boots. Sheepskin boots rise in Australia throughout the 1st World War, the Australian pilot together with two pieces of sheepskin wrapped their feet warm, snow boots this is a new prototype, dating back nearly a new hundred years of history.
amazon ugg cleaning kit .doremo.jp/ugg0/index.html

Commenter anonymementCREER UN COMPTES'IDENTIFIER
Votre commentaire :





S'abonner aux flux RSSSuivre l'actualité hi-tech sur facebookSuivre l'actualité hi-tech sur TwitterVidéo hi-tech sur youtube
A propos | Flux RSS |Nous contacter | Plan du site |Partenariats |Conditions d'utilisation | Photos
Copyright © 2000-2012 Revioo Group SARL - Revioo.com, tous droits réservés