Accueil » Articles » Matériel » Carte mère

4 cartes mères VIA KT400

Par Vincent le 30/01/2003 à 06:48
Tags :Matériel, Carte mère
Constructeur(s) :AbitAlbatronEpox



Introduction



Le KT400 pour processeurs Socket A AMD est le dernier né des chipsets VIA en attendant la version KT400A qui ne devrait plus trop tarder. Nous vous avions déjà parlé de ce chipset dans cet article, alors nous ne reviendrons pas ici sur les spécifications de ce jeu de puces, et nous nous consacrerons uniquement sur les trois cartes mères KT400 que sont les Abit AT7 MAX2, EPoX 8K9A2+, Abit KD7-E et Albatron KX400-8X. Que valent toutes ces cartes ? La réponse se trouve dans les quelques pages qui suivent.

Abit AT7 MAX2



Vous aviez déjà lu notre premier test de carte mère KT400 ? Alors ce n'est pas trop la peine de vous attarder sur l'AT7 MAX2 qui était déjà l'objet du précédent article. Ah ? Vous ne l'aviez pas encore lu ? Et bien bonne lecture ...

Il y a quelques mois, Abit mettait sur le marché une nouvelle gamme de cartes mères haut de gamme destinées aux hardcores users. La grande soeur de l'AT7 MAX2, à savoir l'AT7 MAX, était la première carte mère Socket A qui pouvait se targuer de supporter à la fois l'USB 2.0, l'IEEE 1394, le LAN 10/100, le son Dolby, et jusqu'à douze unités IDE. Malheureusement, malgré l'ensemble de ces bons points, l'AT7 MAX n'était pas parfaite. En effet, pour laisser la place à une débauche de connecteurs en tout genre, Abit avait purement et simplement supprimé les connecteurs PS/2, COM et parallèle. Résultat, l'AT7 MAX malgré ses fonctions n'intéressait qu'un très faible public. Pour utiliser l'AT7, il fallait en effet avoir des périphériques en USB, et pas qu'un ou deux périphériques puisque sur cette carte il était impossible de brancher une imprimante non USB, un modem externe fonctionnant sur port COM ou encore un clavier et une souris PS/2. Vous l'aurez compris, l'investissement nécessaire pour profiter pleinement d'une AT7 était bien souvent trop important, d'autant plus que la carte ne disposait que de trois pauvres connecteurs PCI. Mais c'est ici qu'intervient l'AT7 MAX 2.

Vous avez aimé les fonctions de l'AT7 MAX ? Cela tombe bien. La deuxième version de la carte est maintenant disponible et elle offre la même gamme d'options en corrigeant deux des principaux problèmes de son aînée. Comme vous pouvez le voir sur la photo, l'AT7 MAX 2 dispose de cinq connecteurs PCI, de quatre connecteurs DIMM, de deux connecteurs IDE RAID, et d'un slot AGP 8x. Nous avons donc deux slots PCI de plus, mais aussi deux ports IDE en moins. Mais entre nous, les personnes qui exploitent douze unités IDE ne sont pas vraiment nombreuses ...



Sur ce block ATX un peu particulier, nous pouvons noter le grand retour des connecteurs PS/2, ainsi que la présence de six connecteurs USB 2.0, de deux ports IEEE 1394, d'un connecteur SPDIF, et des différentes entrées sorties propres à la puce son 5.1 intégrée.

L'AT7 MAX2 est une carte mère bien conçue, je n'ai pas grand chose à dire sur son layout qui est plus que correct. Le prolongement du connecteur AGP est dégagé, des systèmes de refroidissement de tailles correctes (Volcano 9) pourront se fixer sur le Socket 462, et on appréciera toujours les longs jumpers qui sont bien plus facile à manipuler que ceux qu'on a l'habitude de rencontrer.

Nous avons jusqu'à présent vu que l'AT7 MAX 2 supportait l'USB 2.0, le LAN 10/100, l'AGP 8x, l'IEEE 1394, le son 5.1, l'IDE RAID grâce à un contrôleur HighPoint HPT374, et un peu la DDR400 (KT400 oblige ...), mais ce que je n'ai pas encore dit, c'est que cette carte est également prête pour les futurs disques durs à base de Serial ATA. Deux connecteurs Serial ATA à 150Mo/s sont effet situés juste en dessous des deux ports IDE RAID, et la carte est en plus livrée avec un adaptateur qui permettra de connecter un disque dur SATA sur un port IDE.

Utilisation/OC



Après une installation sans le moindre incident, et après quelques tests de stabilité plutôt concluants, je me suis aventuré dans le merveilleux monde de l'overclocking. Grâce au Soft Menu III, on a accès à tout un tas d'options (voir tableau), et j'ai pu pousser le FSB à 145 MHz. Ce qui était il y a encore quelques semaines le plus haut FSB supporté par mon Athlon XP 1800+.





Le blabla des lecteurs

Anonyme à 03:53 le 14/06/2017
wh0cd1743746 zithromax more helpful hints ampicillin bupropion levitra zithromax sildenafil buy albendazole on line

Commenter anonymementCREER UN COMPTES'IDENTIFIER
Votre commentaire :


ARTICLES RELATIFS

PRODUITS POPULAIRES



S'abonner aux flux RSSSuivre l'actualité hi-tech sur facebookSuivre l'actualité hi-tech sur TwitterVidéo hi-tech sur youtube
A propos | Flux RSS |Nous contacter | Plan du site |Partenariats |Conditions d'utilisation | Photos
Copyright © 2000-2012 Revioo Group SARL - Revioo.com, tous droits réservés